Google+ Badge

dimanche 23 octobre 2011

Que fait un Motion designer ?

Il se situe en amont et en aval de la production d’une animation ou d’une interface. Il créé différents éléments graphiques dérivés de l’identité visuelle avant de produire une animation.
Le motion designer dispose d’un double rôle de directeur artistique et de technicien. Il intervient ainsi de manière transversale dans un
projet. Il prend en charge des projets dotés de forts enjeux créatifs, dans des domaines aussi distincts que la publicité, le marketing, la
diffusion télévisée ou le Web.
Les différentes étapes du processus de création dans le motion design recouvrent une phase conceptuelle et une phase de réalisation
proprement dite. Pendant la phase conceptuelle, le motion designer élabore des planches de tendances (moodboards ou conceptboards,
qui mettent en place un univers graphique), établit le storyboard (qui en scénarise le déroulement), définit les choix typographiques et de
mise en page d’écrans, la conception des mouvements, des effets de transition, etc. Pendant la phase de réalisation, une première animatique permet de valider auprès du client le déroulement et le rythme de l’animation. Le rendu des images (temps machine), le montage et l’étalonnage complètent le travail d’animation. L’encodage constitue la dernière étape du projet.

ACTIVITES

Au niveau du design
Le Motion designer participe à la recherche du concept et au brainstorming.
Il contribue à l’élaboration du story-board et des compositions graphiques, ainsi qu’à la préparation du tournage. Il travaille avec une charte graphique pré-établie ou définit lui-même une nouvelle identité graphique avec le directeur artistique. Il imagine un univers graphique, nourri par une forte culture de la typographie, pour le film à partir des conceptboards et de maquettes des étapes-clés. Il prépare et gère toutes les ressources dont il a besoin pour le compositing (éléments graphiques, illustrations, plans séquences, son).
Dans le cadre du broadcast, il créé des gabarits réutilisables.

Travail typique

Le Motion designer peut réaliser une variété de supports pour le Web ou la diffusion télé : bandes annonces, clips vidéos, spots publicitaires, génériques d’émissions et éléments graphiques associés (arrière-plan animé, transition vidéo, générique de fin), transitions pour des animations Flash, signatures de marque, des présentations et des installations graphiques. Pour chacun, il s’appuie sur des story-boards, sa culture graphique et les objectifs du client.

Au niveau technique
Le motion designer gère les ressources graphiques et leur rendu dans l’animation. Il adapte son travail au support final, en proposant l’encodage approprié (compression, formats vidéo) et s’assure que l’implémentation technique est appropriée. Le motion designer maîtrise les principales techniques d’animations 2D, éventuellement la modélisation 3D, ainsi que les techniques du montage vidéo.

Au niveau de l’équipe
Il dirige et forme aux nouvelles techniques l’équipe de graphistes 3D, designers sonores, illustrateurs et animateurs qui travaillent avec lui sur le projet.
Il formalise les briefs graphiques et communique les objectifs du client aux animateurs. Il s’assure que l’équipe suit les spécifications demandées. Il coordonne les échanges d’information entre le directeur artistique et les designers pendant la phase de production. Il encourage l’équipe à travailler à partir des meilleures pratiques de production, des meilleures méthodologies et techniques. Il veille à la qualité de tous les livrables graphiques.

Au niveau du client
Le motion designer établit un brief avec le client pour comprendre son modèle économique et ses objectifs, afin de lui proposer des animations qui répondront à ses enjeux marketing. Il travaille en relation directe avec le client et les équipes marketing pour présenter les conceptboards, les affiner et les valider. Il communique au client les contraintes techniques et planifie le calendrier de réalisation. Il participe aux réunions de débrief avec le client. Il effectue les itérations nécessaires avec le client jusqu’à la validation du projet.
Il s’assure que les intentions et la mise en oeuvre des idées graphiques sont en phase avec l’identité de marque et les objectifs du marketing.

Source : Guide des métiers du design interactif 2011/2012
A télécharger ici

Pour tout savoir sur les métiers :
04 Architecte de l’information
12 Chef de projet éditorial web
16 Chef de projet interactif
20 Designer et développeur d’applications riches
24 Designer de service
30 Designer d’information
34 Designer d’interaction
44 Designer sonore
50 Développeur front-office
60 Développeur web
72 Designer d’interfaces mobiles
76 Directeur artistique interactif
86 Directeur de création interactive
90 Ergonome web
98 Motion designer
106 Rédacteur web
110 Webdesigner
120 Webmaster
124 Les associations professionnelles et les organismes de promotion
178 Les compétitions et les prix
218 Les événements et les conférences
226 Bibliographie : design interactif
234 Les liens utiles

Aucun commentaire: